Ça fait des semaines et même des mois que je souhaite réécrire et publier quelques articles, mais entre le travail (c’est dingue que je ne parvienne pas à changer de disque et sorte depuis des années cette « excuse » !), la vie de famille, et surtout la crise Covid-19, j’avoue avoir grandement procrastiné. J’ai bien 2-3 articles quasi terminés, mais au vu du contexte, je ne me voyais pas les publier avant d’avoir abordé cette situation exceptionnelle.

Et nous passâmes de 15 jours à 3 mois de quarantaine…

À quelques jours de mon retour au bureau, c’est un peu un double déconfinement ! Je ressors ma plume afin de donner quelques nouvelles, et surtout en prendre. Car avant tout, ton expérience m’intéresse aussi ! Comment as-tu vécu ce confinement ? Étais-tu seul·e ou entouré·e ? Tes proches ont-ils été touchés ? As-tu été obligé·e de télétravailler ou as-tu subi un chômage forcé ? Qu’est-ce qui t’a le plus bouleversé / manqué / fait kiffer / etc. ? Es-tu déjà déconfiné·e et as-tu repris une vie « normale » ? Te sens-tu changé·e et désires-tu refaire le monde ? N’hésite pas à commenter ou à m’envoyer un mail afin de me décrire ta quarantaine, surtout si tu es freelance ! (Mais qui que tu sois, tu peux également m’écrire, hein ! Je ne suis évidemment pas si sectaire ツ Tant qu’on y est, un grand bravo aux soignants mais aussi à toutes les personnes qui ont dû restées actives au contact du virus, et qui le sont encore aujourd’hui !)

De mon côté, je suis assez mitigé. Car au final, un peu comme ce meme qui circule sur les internets, de par mes nombreuses années en freelance, rester cloitré devant l’ordinateur pour télétravailler n’a pas forcément été un si grand changement dans mon quotidien. De mi-mars à mi-juin, ça a été très très dense professionnellement ! (Et je me suis très peu occupé de DSIGNED !) « Tu n’es pas devenu salarié ? », me rétorqueras-tu peut-être ? Oui, et la vie de chef de projet digital dans une grande agence de communication est loin d’être de tout repos. Les clients non-plus à vrai dire… Ceci explique cela.

Je remercie donc ma compagne qui a dû prendre sur son travail et son temps pour gérer les enfants et le quotidien, plus que prévu, puisque initialement, nous étions partis sur un 50-50 que je n’ai pas du tout respecté… Je suis ainsi partagé par cette culpabilité d’avoir « abandonné » ma famille alors que j’aurai pu passer plus de temps avec elle. Quand on dit : « le travail, c’est la santé », je n’irai pas jusque là. Il peut être usant aussi… J’espère que le déconfinement m’apportera une nouvelle énergie, car là, tout de suite, je suis relativement épuisé ! Après, je ne veux pas faire mon Caliméro, je ne descends pas à la mine, et j’ai quand même pu mater « The Last Dance » (ainsi que 3 autres documentaires basket ! ^^), « X-Men Apocalypse », plusieurs dessins animés dont « Baby Boss » avec mon fils et ma belle-fille, etc.

Retour vers un non-futur ?

Actuellement, le basket et trinquer avec les amis me manquent vraiment ! (La créa et le code aussi, ça n’a pas vraiment de rapport mais c’est plus un message subliminal au cas où mes directeurs passent par là ! :P) À priori, avec la dernière annonce de notre Président, et constatant ce que je considérai comme de l’insouciance de la part des autres, nous nous redirigeons vers notre bon vieux train-train quotidien. OK. Mais est-ce vraiment ce que nous devons faire ?

Aucune prétention de savoir ce qui est mieux pour chacun, et encore moins l’envie d’être moralisateur, je vous partage juste mon sentiment. Ce blog reste celui d’un graphiste chef de projet mec qui bosse dans la communication, et quelque part, dans le consumérisme. Ce qui me dérange de plus en plus à vrai dire… Chez INSIGN, nous prônons aussi le #PositiveImpact. J’espère vraiment que ces prochains mois, je m’efforcerai à construire un monde meilleur. Ça aussi, cher·e directeur·rice qui me lit, c’est un message pour toi ! Bisous ❤

Partagez cet article :

#JeDSIGNEDJeDisRien… Et toi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

at quis accumsan Aliquam commodo ut