Les soldes, périodes clés pour la plupart des marques et surtout pour les revendeurs, il s’agit de se démarquer encore plus au milieu de cette véritable guerrilla où chacun s’aligne aux concurrents pour ne pas être le lésé de l’histoire. Vider les stocks (de la collection précédente et/ou d’invendus), renouer ou fidéliser la relation avec le client, ou encore en attirer de nouveaux avec des prix d’appels attractifs… Les objectifs marketing ou de communication sont nombreux, mais la finalité est la même : profiter de l’euphorie du consommateur et impulser plus facilement l’acte d’achat.

5 conseils pour réussir votre newsletter dédiée aux soldes

Parmi les nombreuses techniques pour concrétiser cet acte d’achat, une des plus courantes en marketing direct : le mailing et/ou son pendant digital, la newsletter. Sarbacane, référence des logiciels d’envois de courriels, propose une infographie avec quelques conseils pour réussir votre campagne emailing pendant les soldes :

infographie-sarbacane-emailing-soldes

Quelques rappels pour vos envois de newsletters

Qualifier votre base de données de contacts

À noter que la notion de base de données est un peu squizzée… Hors, dans cette stratégie, elle s’avère être le nerf de guerre. Il est donc important de rappeler quelques évidences :

  • Normaliser le pavé signalétique (prénom, nom, adresse, téléphone, e-mail…) facilitera l’analyse, le tri et notamment le dédoublonnage des membres ;
  • Les informations à propos de vos contacts doivent être propres, uniformisées, mais elles doivent aussi être enrichies d’un maximum de données complémentaires (date d’anniversaire, préférences…) ; ceci permettant les étapes de personnalisation ;
  • Plus votre base de données sera qualifiée, plus elle aura de la valeur.

Mesurer l’impact de votre campagne d’emailing

Une fois votre emailing réalisé et envoyé, il important d’étudier et comprendre son impact. On mesure ainsi le nombre d’internaute ayant ouvert le courriel, le nombre de clic sur les liens, le nombre d’achats suite à ces clics, et aussi, la pire des situations, le nombre d’abonné se désinscrivant.

A titre indicatif, le taux d’ouverture en B to C est à 25% en moyenne. Il existe des campagnes connaissant un taux de 77%, mais ce chiffre est souvent exceptionnel, ainsi, si votre taux d’ouverture est de 50%, vous êtes bon.

Le taux de clic moyen est de 14% et peut beaucoup varier d’une campagne à l’autre. Le clic est un élément essentiel car il crée du trafic sur votre site et est indispensable pour convertir un prospect en client. Un taux de clic élevé traduit un contenu de qualité qui répond aux attentes du destinataire : séduit, intéressé, il souhaite plus d’information ou acheter. À contrario, un taux faible traduit un email peu intéressant, mal présenté, ou non concordant avec l’objet.

Le taux de transformation ou taux de conversion indique le nombre d’email qui ont provoqué un achat, et permet à terme de calculer votre ROI (retour sur investissement). La moyenne de ce taux est de 4%. Les ficelles qui permettent d’optimiser ce chiffre vont au delà de l’emailing : votre site doit avoir la même qualité (élevé) que votre email. Un taux faible peut être significatif d’une navigation difficile et/ou d’infos en première lecture pas très rassurantes (paiement sécurisé, service client, SAV…). L’internaute ne doit pas être dérouté en passant de l’email au site internet !

Petite note personnelle pour conclure, je profite des soldes pour annoncer discrètement une légère hausse de mes tarifs en 2014 et mon passage à une TVA à 20%. Merci de votre compréhension, et bonnes soldes à toutes et à tous ! 😀 (De mon côté, j’avoue avoir déjà craqué ce matin en achetant un casque SOL Republic Master Tracks et des écouteurs SOL Republic Jax… Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux savent pourquoi !)

Partagez cet article :

5 Commentaires sur “Réussir votre emailing pour les Soldes

  1. Pingback: L'évolution des designs d'emails

#JeDSIGNEDJeDisRien… Et vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.