« Oooo-only Lyon / Can make all this change in me / For it’s true / You are my destiny / When you hold my hand, I understand / The magic that you do / You’re my dream come true / My one and OnlyLyon… »

Né à Givors où j’ai passé mes 3 premières années, j’ai grandi et vécu à Pierre-Bénite puis Collonges-Au-Mont-d’Or, en périphérie de Lyon, avant d’y habiter intra-muros depuis 2009 (c’est bien lyonnais ce « y » en plein milieu d’une phrase ! :D). Quand on me connaît, on sait que je suis un citadin fini : j’adore les métropoles et même les mégalopoles comme New York, Londres, Paris. Pourtant, Lyon reste ma ville, et je l’aime !

Les Echos ont publié il y a quelques jours un portrait dithyrambique 🙂 Un article que je vous conseille vivement d’autant que mes quartiers favoris, des plus modernes aux plus traditionnels, de La Confluence, en passant par La Cité Internationale au Vieux Lyon ou La Presqu’Île, y sont dépeints mieux que je n’aurai pu le faire ! (J’imagine que les croix-roussiens vont m’en vouloir de ne pas bien connaître leur fief et donc de ne pas le citer, mais c’est parce que j’ai longtemps été un « voituriste », on s’est compris, hein !) Quant à notre gastronomie, que puis-je ajouter d’autres ?

À l’instar de toutes les grandes capitales et de leur slogan tel I ❤ NY (je sais, New York City n’est pas la capitale des États-Unis ! :P) ou I Amsterdam, nous avons ici ONLYLYON. C’est à la fois la marque et le programme de marketing international créés en 2007 par 13 institutions du territoire du Grand Lyon. Un objectif : faire rayonner Lyon sur la scène internationale.

2015 a été une année de forte croissance. La preuve avec l’entrée de Lyon dans de nouveaux classements. Des classements qui témoignent d’une attractivité et d’un rayonnement grandissants :

« Lyon dans le top 10 des destinations préférées pour un weekend en Europe » (Google Trends)

« Lyon classée comme 6ème ville la plus attractive en Europe et 19ème ville la plus attractive du monde en termes de projets d’investissements » (EY, IBM)

« Lyon, 1ère ville la plus attractive de France, devant Paris, pour son dynamisme économique et sa qualité de vie » (PwC)

ONLYLYON a décuplé son impact, mais a aussi continué à développer pour les années suivantes les conditions de son succès en innovant dans ses approches, que ce soit par une communication virale et participative sur les réseaux sociaux, la montée en puissance du réseau des Ambassadeurs, des prescripteurs et influenceurs internationaux, des multiples campagnes de communication ou des retombées presse à l’international.

only-lyon

Lancé depuis 1 an, le programme « 1 Ambassadeur = 1 Action » compte aujourd’hui près de 575 actions, qualifiées en ★, ★★ ou ★★★, chaque étoile correspondant à une catégorie d’action.

★ Faire connaître Lyon

★★ Faire aimer Lyon

★★★ Faire venir à Lyon

En tant que petit ambassadeur ONLYLYON, graphiste et professionnel de la communication, j’espère avoir réussi à travers ce modeste billet à faire étinceler dans votre regard au moins une de ces étoiles, si ce n’est toutes en même temps ! 🙂

5 choses que l’on ne sait pas de Lyon

  1. Les bateaux-mouche ne doivent pas leur nom à leurs vitres qui font penser aux yeux des mouches (comme beaucoup le pensent !) mais au quartier de la Mouche, à Lyon, où ils étaient construits.
  2. Il existe un musée Guimet à Lyon identique à celui de Paris et qui lui est antérieur de dix ans.
  3. C’est à Lyon qu’un confiseur nommé Papillot a inventé… la papillote, ces chocolats enveloppés dans un papier brillant avec un rébus ou une image que l’on consomme lors des fêtes.
  4. Le vieux Lyon, promis à destruction pour cause d’insalubrité, a été le premier quartier à bénéficier du statut de « secteur sauvegardé » de la loi Malraux en 1964.
  5. N’en déplaise aux Parisiens, les Vélib’ ont été inventés à Lyon en 2005, où ils s’appellent Vélo’v, contre 2007 pour ceux de Paris.

Source : Les Echos

Partagez cet article :

#JeDSIGNEDJeDisRien… Et vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lorem consequat. ipsum eleifend mattis quis mattis felis fringilla Donec